Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/vhosts/cinehorizontes.com/httpdocs/wp-content/themes/cinehorizontes/single-cpt_evenements.php on line 7
Raul Mancilla - Lauréat de la résidence d'écriture de scénario CinHorizontes 2017

CineHorizontes organise pour la quatrième année consécutive une résidence d’écriture scénaristique.

Le projet retenu en 2017 est celui de Raúl Mancilla, El lado negro.

Le jeune scénariste et réalisateur andalou prend ses quartiers à Marseille pour en peaufiner l’écriture du 24 octobre au 20 novembre

Dans le sillage d’une formation en théâtre et en cinéma, Raúl Mancilla est un artiste « polymorphe » qui réalise, écrit, met en scène, monte et produit des courts-métrages, des documentaires et des pièces de théâtre par le biais de sa maison de production Avenate Producción Audiovisual.

Il a déjà remporté plus d’une trentaine de prix nationaux et internationaux pour Leica story (2016) The silent killer (2014), Formen fila (2013), Sardinas (2012), Domino (2010) ou encore Kid Betún (2006).

 

C’est un projet intitulé el Lado negro (le Côté noir) qui a retenu l’attention de notre comité d’experts. Ce scénario en gestation narre l’histoire de neuf personnages réunis dans une embarcation gonflable à la dérive. Ils fuient leur contrée d’origine à la recherche d’une vie meilleure. Mais rapidement, l’eau et les vivres viennent à manquer et la lutte pour la survie fait ressortir le « côté noir » de chacun. Alors que tout semble perdu, la terre se profile à l’horizon. Mais le pire reste peut-être à venir…

Exil et immigration, voilà les deux thèmes, d’une brûlante actualité, que veut traiter le réalisateur andalou…. Mais de manière surprenante et originale, entre comédie noire et chronique sociale. Citant comme références des œuvres aussi différentes que le Vieil homme et la mer d’Hemingway, Life boat d’Alfred Hitchcock ou encore le Couteau dans l’eau de Roman Polanski, Raúl Mancilla entend offrir une critique acide et mordante de la condition humaine – individuelle et collective – et interroger le contexte dramatique de l’immigration en Méditerranée.