Últimos días en la Habana

SYNOPSIS :

Festival de Málaga : 3 prix dont le Prix du meilleur film ibéro-américain

Dans une « casa de vecindad », typique de la vieille Havane, cohabitent deux hommes de 45 ans que tout oppose. Miguel travaille comme plongeur dans un restaurant. En attendant l’improbable visa qui lui permettrait de s’envoler vers les U. S. A, il sert de garde-malade à Diego, cloué sur son grabat par le sida. Autour de ces deux êtres gravite une galerie de personnages hauts en couleur. Une bulle qui éclatera lorsque l’état de Diego s’aggravera.

Fernando Pérez, le plus grand cinéaste cubain vivant, signe une poignante métaphore sur l’état de l’île.  D’autant plus bouleversante que dans ce monde finissant, les personnages gardent toute leur humanité. Un très grand film.

INFOS :