ines-paris_jgp
Inés París :

Scénariste et réalisatrice émérite, Inés París vient de signer La nuit où ma mère a tué mon père, film qui, en Espagne, a été élu meilleure comédie de l’année, et que CineHorizontes présente en clôture.
Outre ses propres activités, cette féministe convaincue a créé et présidé pendant sept ans la CIMA, organisation qui regroupe les femmes de cinéma et de télévision espagnoles.
Elle soutient également Mujeres por África, fondation qui encourage le développement du continent africain à travers les femmes.
En 2014, Inés París a présenté son film Manzanas, pollos y quimeras à CineHorizontes.

——————————-

La nuit où ma mère a tué mon père, film de la clôture du festival, le 24 nov à 20h30, en présence d’Inés París.

jean-claude-larrieu_jgp
Jean-Claude Larrieu :

Ce natif d’un minuscule village pyrénéen a eu très tôt la vocation de devenir cinéaste. Lors de son service militaire, il fut initié aux arcanes du 35 mm en rejoignant l’Établissement Cinématographique des Armées.
Par la suite, il pénètre le monde immédiat du reportage et du documentaire tout en voyageant à travers le monde.
Plus tard, suite à d’heureuses circonstances, il revient au cinéma et signe, en 1980, l’image d’un long métrage, Le crime d’amour, de Guy Gilles.
Il s’ensuivra plus de soixante films comme directeur de la photographie, dont huit avec Isabel Coixet. Le dernier, qu’il vient de terminer avec Isabel, a été réalisé en Irlande du Nord et à Barcelone, et s’intitule The Bookshop.
Il est chef opérateur d’Almodóvar pour le film Julieta.

apolline-quintrand_web_jcomp
Apolline Quintrand :

Après des études de philosophie et de littérature anglaise, Apolline Quintrand devient en 1977 l’une des premières voix de Fip, radio impertinente et innovante. Elle s’oriente rapidement vers le journalisme et participe en 1982 à la création d’une des radios libres les plus engagées sur le territoire marseillais, Forum 92, avant de rallier l’INA.
En 1995, au terme d’une année sabbatique consacrée à l’étude du flamenco, elle reçoit de la Municipalité la mission de créer le Festival de Marseille qu’elle a dirigé avec brio jusqu’en août 2016.

conxita-casanovas_jgp
Conxita Casanovas :

Née à Barcelone en 1962, cette licenciée en Sciences de l’Information a débuté en tant que rédactrice sur Radio Juventud de Barcelone.
Journaliste et critique de cinéma, elle travaille depuis plus de 30 ans pour la Télévision publique espagnole – TVE.
Membre du Jury du Prix National de Cinéma du Ministère de la Culture, ainsi que des Prix Ville de Barcelone, elle a reçu le prix Alfonso Sánchez de l’Académie Espagnole du Cinéma en 2013 pour la diffusion du cinéma espagnol. Elle préside aussi le Jury des Prix Sant Jordi du Cinéma qui réunit chaque année les critiques de Catalogne.